20-21 Avril, Lomé, Togo: Conférence internationale

Association Internationale des Juristes Démocrates (AIJD), et Nouvelles Alternatives pour le Développement Durable en Afrique (NADDAF), affiliée à l’AIJD Organisent

CONFERENCE INTERNATIONALE

Co-organisée par le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT), le WANEP Togo la Concertation Nationale de la Société Civile et l’Association Internationale des Etudiants Juristes (AIEJ Branche Togo)

Sous le thème

« Les droits humains dans un contexte d’élections et de démocratisation  en Afrique 50 ans après la signature des deux pactes des Nations Unies (PIDCP et PIDESC) »

Du 20 au 21 Avril 2017 Lomé (Togo).

 Conference | Inscription | Programme | Hotel | Information médicale | Anglais

La démocratie est le type de régime dans lequel tous les citoyens ont le droit de participer, de près ou de loin, aux décisions qui les touchent. Elle est comme l’a dit le président Abraham Lincoln, le « gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple » qui, détient et contrôle le pouvoir et jouit pleinement de l’exercice des Droits de l’homme. La Démocratie est ainsi interprétée comme la souveraineté du peuple.

En effet, la démocratie est une forme de gouvernance qui prescrit le respect de tous les droits reconnus à un peuple qui choisit librement, par voie d’élections transparentes et régulières, ses gouvernants. L’organisation périodique des élections libres, équitables et transparentes est à cet effet un fondement de la démocratie et un moyen acceptable pour faciliter la représentation des populations et la participation des citoyens à la gestion des affaires publiques. Le respect de l’Etat de droit, une justice équitable, la souveraineté des peuples sont également entres autres les éléments de la démocratie. Cinquante (50) ans après la signature des deux pactes PIDCP et le PIDESC, l’AIJD pose le problème de la prise en compte des droits de l’homme dans ce processus démocratique amorcé en Afrique pour la plupart dans les pays au début des années 90.

A cet effet elle organise avec son association membre au niveau du Togo une conférence internationale sur le thème : « Les droits humains dans un contexte d’élections et de démocratisation  en Afrique 50 ans après la signature des deux pactes des Nations Unies (PIDCP et PIDESC.

DATE DE LA CONFERENCE Du 20 au 21 Avril 2017.

LA CONFERENCE AURA LIEU A l’Université de Lomé (Togo). Institut Confucius et la Faculté de Droit de l’Université de Lomé. Adresse  B.P. 1515 Lomé-TOGO Bld Gnassingbé Eyadema TOGO. www.univ-lome.tg/

INSCRIPTION

Pour être inscrit à la conférence il faut remplir un formulaire d’inscription en ligne.

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc26gUfpoVeF3fuLQAGlh_-69tljuu9IdaGHwA2oWTDcFBkuQ/viewform

PROGRAMME INDICATIF

JOUR 1. 20 Avril 2017 

10h-13h : Inscription des participants.

14h-15h : Cérémonie d’ouverture 

Intervenants : Jeanner Mirer, présidente de l’AIJD, Bernard BOKODJIN, Coordinateur de NADDAF, Spéro MAHULE, président du CACIT, Nora NOVIEKOU, Coordinatrice de WANEP Togo, Mr WOLOU Komi, Doyen de la Faculté de Droits de l’Université de Lomé.

15h-15h30 : Pause et Conférence de Presse

15h30- 17h30 : Conférence inaugurale.

Panel d’intervenants nationaux et internationaux.

JOUR 2. 21 Avril 2017

08h30-10h : Travaux dans les commissions.

Commission 1 :  Paix et processus démocratique : quels enjeux pour la consolidation des Etats africains ?  

  • Les droits Economiques, sociaux et culturels en lien avec la consolidation de la paix.
  • Gestion des ressources naturelles et Conflits dans des pays en voie de démocratisation
  • Instabilité des processus démocratiques dans les Etats africains : quelle responsabilité des puissances étrangères ?

Commission 2 :  Etat de droit et souveraineté populaire dans un contexte électoral

  • Les Organes de Gestions des Elections (OGE) : quel crédit pour des processus électoraux transparents et équitables ? Afrique : défis et enjeux.
  • Observations des processus électoraux : quelle plus-value des observateurs accrédités ?
  • Le respect du droit de vote : entre soulèvements populaires et les revendications post électoraux, quelles leçons à apprendre ?
  • Liberté d’expression : dérive ou musèlement des médias en période électorale.

Commission 3 : Quel accompagnement efficace des victimes de violation des droits de l’homme pour la consolidation d’un processus démocratique ?

  • Collaboration Nord/ Sud, quel type de partenariat pour l’accompagnement des victimes de torture ? Partage d’expérience.
  • Accès à la justice
  • Réparation pour les victimes
  • Les garanties de non répétition

10h-10h30 : pause-café.

10h30-13h-30 : Suite des travaux dans les commissions

13h30-15h : Pause déjeuner.

15h-16h : Synthèse des travaux en commission.

16h-17h30 : Panel de clôture

17h30-17h45 : Clôture de la conférence.

Hotel

Nous vous informons les participants à la Conférence de Lomé de faire leur réservation d’hôtel à :

Hotel RESIDENCE THERESIA
Téléphone: 00228 22 26 49 96.

Information médicale

Les vaccinations pour la fièvre jaune et la typhoïde sont nécessaires.